Catégories
Course à pieds

La course à pied associée à l’arthrose de genoux et de hanche ?

This article is based on a paper from Alentorn-Geli et al., 2017 : « Association of Recreational and Competitive Running With Hip and Knee Osteoarthritis: A Systematic Review and Meta-analysis »

La course à pied est une activité physique excellente pour améliorer la système cardio-vasculaire et le niveau de santé général. Cette activité est pratiquée par des millions de personnes à travers le monde. Mais est-elle sans danger pour vos articulations ?

Photo de RUN 4 FFWPU sur Pexels.com

Une revue systématique de la littérature et méta-analyse de 2017 a comparé l’apparition d’arthrose chez des coureurs (séparant les coureurs amateurs et les coureurs professionnels) et des sédentaires.

L’étude a mis en avant que les coureurs amateurs ont une apparition d’arthrose significativement plus faible en comparaison au groupe sédentaire (pas d’activité physique) et au groupe de coureurs professionnels. Ces résultats indiquent qu’un style de vie sédentaire ou des intensités très élevées de course à pieds sont associées à une apparition plus importante d’arthrose.

Attention : ne pas confondre corrélation et causation. D’autres facteurs confondants non évalués pourraient être présents et expliquer ces résultats.

Réflexions :

Il est important de savoir que l’arthrose est un phénomène associé au vieillissement (comme les cheveux qui deviennent blancs) qui n’est pas systématiquement associé à une expérience douloureuse. L’arthrose est multi-factoriel, dépendant du style de vie, de la sédentarité, et de l’alimentation entre autres.

Cette étude est intéressante car elle met en avant qu’une activité régulière comme la course à pieds est associée à moins d’arthrose que chez les personnes sédentaires. Le dosage de l’activité est important. Comme lorsque l’on s’occupe d’une plante ! Trop peu d’eau ne va pas la nourrir, trop d’eau peut la noyer. Notre corps peut incroyablement sadapter positivement aux charges qu’on lui impose, tout en sachant que nous avons tous une tolérance et une limite à cette adaptabilité. Il ne faut donc pas hésiter à faire de la course à pied de manière régulière.

N’hésitez pas à contacter un professionnel de la santé pour optimiser le dosage !

Catégories
Course à pieds

Est-ce que la course à pieds abime les disques intervertébraux ?

Il existe de multitudes croyances sur les troubles neuro-musculo-squelettiques. Les idées reçues sur notre fragilité structurelle sont extrêmement répandues, particulièrement celles liées à notre dos. Une idée très répandue est que la course à pieds, activité physique où le dos est sollicité en compression axiale répétitives, abimerait les disques intervertébraux (IVD). Et que, en conclusion, courir serait potentiellement dangereux pour la santé de votre dos.

Un groupe de scientifiques (Belavy et al., 2017 – Running exercise strengthens the intervertebral disc) a récemment montré que les IVD des sujets qui pratiquent la course à pieds avaient une meilleure composition (ce qui inclut une meilleure hydratation et une plus grande quantité de protéoglycanes) en comparaison à des sujets qui n’en pratiquent pas.

En conclusion, attention aux croyances répandues pouvant être délétères. Si vous avez envie de reprendre une activité physique et besoin de conseils pour l’adapter à votre situation, contactez un professionnel de la santé.